File:Thérain (vue du pont, rue de Wagicourt).jpg

Le Thérain, vue de la rue de Wagicourt à Villers-sur-Thère.

 

Le Thérain est une rivière du bassin de la Seine, affluent de la rive droite de l'Oise. Il traverse la Haute Normandie et la Picardie.

Il est cité dans de vieux documents sous les noms de Thérin, Tharyn (en 1269), Thara, Tara (en 988) et est aussi nommé rivière de Trace (Tracia).

D'une longueur de 94,3km, le Thérain prend sa source dans le pays de Bray entre Gaillefontaine, Haucourt et Grumesnil en Seine-Maritime à 175 mètres d'haltitude, près du lieu-dit Mondeville. Son cours assez rectiligne se dirige vers le sud-est de l'Oise.

Son débit moyen atteint 7,9 mètres cube par seconde à Maysel. Sa vallée est industrialisée et peuplée (le Thérain arrose notamment Beauvais). Elle sépare le pays de Thelle au sud, du Beauvaisis au nord. Sa confluence avec l'Oise se situe en face de Creil, après Montataire, à Saint-Leu-d'Esserent, à 26 mètres d'haltitude, juste au bout de l'écluse de Creil.

Ses principaux affluent sont, pour la rive gauche, le Petit Thérain, Liovette et Wage ; et pour la rive droite, l'Avelon, le ru de Berneuil et Sillet.

Le Thérain traverse quarante trois communes de la Seine-Maritime (76) et de l'Oise (60). En Seine-Maritime, il traverse : Gaillefontaine, Haucourt et Grumesnil. Dans l'Oise, il traverse entre autres Canny-sur-Thérain, Héricourt-sur-Thérain, Songeons, Lachapelle-sous Gerberoy, Milly-sur-Thérain, Troissereux, Beauvais, Allonne, Therdonne, Warluis, Rochy-Condé, Montreuil-sur-Thérain, Bailleul-sur-Thérain, Villers-Saint-Sépulcre, Hermes, Heilles, Saint-Félix, Hondainville, Angy, Mouy, Bury, Balagny-sur-Thérain, Cires-lès-Mello, Mello, Maysel, Saint-Vaast-lès-Mello, Cramoisy, Montataire, Saint-Leu-d'Esserent...

A l'instar de quelques rivières de l'ouest du bassin de la Seine, le Thérain est une rivière remarquablement régulière. Son débit a été observé sur une période de 42 ans (1967-2008), à Maysel. A cet endroit, le bassin versant de la rivière est de 1 200km².

Le module de la rivière à Maysel est de 7,81 mètres cube par seconde.

Le Thérain présente des fluctuations saisonnières de débit très peu importantes, avec des hautes eaux d'hiver-printemps portant le débit mensuel moyen au niveau de 8,8 à 10,5 mètres cube par seconde, de décembre à début mai, avec un maximum en janvier février. Et des basses eaux d'été de juillet à octobre, avec une légère baisse du débit moyen mensuel allant jusqu'à 5,37 mètres cube au mois d'août.

Les crues sont peu importantes. Celles de mars 2001 étaient exceptionnelles.

Le Thérain est une rivière petite mais régulière et relativement abondante, bien alimentée par des précipitations régulières. Son régime est pluvial océanique.

Le Thérain a donné son hydronyme à six communes : Bailleul-sur-Thérain, Balagny-sur-Thérain, Canny-sur-Thérain, Héricourt-sur-Thérain, Milly-sur-Thérain et Montreuil-sur-Thérain.