Balagny Patrimoine

07 décembre 2012

Qui sommes-nous ?

 

église et chapelle vue du sud

"Les Amis du Patrimoine de Balagny " (A.P.B.) est une association de type loi 1901, créée en mars 1997, dans le but de faire se rencontrer les nouveaux habitants de Balagny avec les "Anciens" du village en cherchant à mieux connaître l'histoire de Balagny-sur-Thérain et en s'efforçant de protéger et de restaurer son patrimoine.

Une excellente occasion nous était offerte avec le passage au troisième millénaire, en l'an 2000, avec la manifestation nationnale de la "Méridienne verte" qui traverse notre commune ! Première opération réussie avec une exposition en septembre 2000, visitée par plus de 600 personnes autour de "l'Histoire locale de 1830 à 1940", et qui a abouti à la réalisation d'un livre.

 

Depuis, nos recherches historiques se poursuivent autour des deux châteaux et des seigneurs qui se sont succédé à Balagny depuis le Moyen-Age.

De plus, de nombreuses actions de préservation du patrimoine ont été menées durant ces 15 années que nous pourrons commenter par ailleurs.

 

L'association qui comprend actuellement une cinquantaine d'adhérents est gérée par un Conseil d'administration de 9 membres dont :

Présidente : Marie-Françoise Verhoestraete, marie-verho@hotmail.fr

Vice-Président : Bernard Gremillet, bgremillet@neuf.fr

Trésorier : Jean Merlette, jean.merlette@orange.fr

Avec qui vous pouvez prendre contact.

 

Les personnes désireuses de soutenir nos actions peuvent adhérer au moyen d'une cotisation annuelle fixée à 15€ (23€ pour un couple).

Posté par APBalagny à 16:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 décembre 2012

Histoire locale de 1830 à 1940.

livrebalagny blog

Ce livre, édité en août 2002, est issu des recherches faites pendant 3 années sur les archives de Balagny : conseils municipaux, cadastres anciens, recensements, état civil, documents économiques et sociaux, etc...

1200 photos et cartes postales anciennes ont pu être scannées et les "Anciens" du village nous ont fait part de leur vécu des années 1930 et 1950, voici pour matière.

 

La présentation du livre est soignée, avec une couverture cartonnée, 128 pages illustrées par plus de 200 photos anciennes.

Les textes rédigés par notre association sont organisés en 4 chapitres :

1- La vie communale de 1830 à 1940.

2- La vie économique avec notamment des moulins anciens, les Filatures de Saint Epin, les Papiers Peints...

3- Les maisons remarquables et les commerces, avec les noms de ceux qui y vécurent.

4- Les témoignages des anciens sur les années 1930 et 1950.

En annexe, les noms des élus depuis 1800, les instituteurs, les curés, etc...

Une table alphabétique reprend les noms cités dans le livre.

 

Place du village vers 1905

 

 

Imprimé en 1500 exemplaires par l'Imprimerie Nationale, plus de 1200 de ces livres ont déjà été vendus à 18€ l'unité.

Posté par APBalagny à 16:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

03 avril 2013

Portrait de Balanéen - Georges ZERAPHA

 

450px-Gzerapha

 

Né à Alger le 20 novembre 1887, Georges Zérapha a quitté sa famille à l'âge de 16 ans pour se former aux métiers de la finance en particulier à Paris, où il développe dans les années 1900 un cabinet d'affaires, achetant et vendant des participations industrielles pour ses clients et pour lui-même. Pendant la guerre de 1914/1918, il se distingua et fut décoré de la Croix de guerre avec Palmes. 

 

Une fois la paix revenue, il décide d'engager sa vie matrimoniale avec le même esprit de décision que celui dont il fait preuve dans les affaires. Pour se donner le maximum de chances de réussite, il se rend dans les casinos de la côte normande et participe aux bals de la société. C'est ainsi qu'à Deauville il invite à danser Catherine Berthonneau et qu'il lui propose aussitôt le mariage qui aura lieu au mois d'août 1921. L'année suivante naîtra leur fils Jean-Claude.

Dans le même temps, sentant venir la crise économique, il décide de revendre un bon nombre de ses participations et il rachète les actions de la Société Française des Papiers Peints qu'il va administrer depuis Paris, en faisant confiance aux cadres de l'usine de Balagny, essentiellement : Monsieur Sandras Directeur de l'usine pendant la guerre, Monsieur Morel Directeur technique par la suite, Grégoire Nates ingénieur.

Dans les années 1930, Georges Zérapha écrit beaucoup dans les journaux parisiens notamment dans la Revue "ESPRIT" pour attirer l'attention sur la montée du Nazisme et sur ses dangers. Il sera membre fondateur de la LICA, aujourd'hui la LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme). 

Aussi quand arrivera la guerre en 1939, se sachant recherché par les Allemands, il ira rejoindre De Gaulle à Londres en passant par l'Espagne.

 

374px-Georges_Zérapha

Il fit plusieurs atterrissages clandestins en France, à plus de 55 ans, pour des missions d'espionnage, en particulier pour préparer les bombardements, par la Royal Air Force, des carrières de Saint-Leu-d'Esserent où étaient fabriqués les V1, ces bombes volantes lancées à Londres à partir de rampes de lancement établies dans la Somme et le Pas-de-Calais.

Il fut décoré de la Légion d'honneur à titre militaire, de la Croix de Guerre 1940-1945 et fut fait "Compagnon de la Libération". 

L'usine de Balagny fut incendiée, par représailles, par les Allemands en 1944, au moment de la libération. 

Georges Zérapha, encouragé par son fils Jean-Claude, la fit construire et redémarrer, avant de lui en confier la charge.

Goerges Zérapha est décédé à Balagny, à l'âge de 92 ans, le 27 mai 1979, et est inhumé dans le cimetière du village.

10 avril 2013

Un bout de Balagny - La fontaine des Vierges

Connaissez-vous la légende des Vierges de Balagny ?

P1010997

 

 

Maure et Brigide étaient, selon la légende, deux princesses écossaises très pieuses qui, à la suite d'un voeu, partirent en pèlerinage à Rome et à Jérusalem au début du VIème siècle. 

A leur retour vers l'an 514, elles se seraient arrêtées sur les coteaux de Balagny pour se reposer, près d'une source aujour'hui appelée "Fontaine des Vierges". C'est à cet endroit qu'elles se seraient fait agresser et tuer par des brigands, ainsi que leur frère Hyspade, dont le corps fut jeté dans la rivière du lieu-dit "Saint Epin".

Sur les tombes des Vierges Maure et Brigide se serait déroulé une série de miracles, au point d'attirer de nombreux pèlerins. Aussi, en l'an 654, la Reine Bathilde, veuve du roi Clovis II, décida de faire transporter les restes des deux martyres dans le monastère qu'elle venait de créer à Chelles. Mais 16kms après le début du voyage, à Nogent-sur-Oise, le char à boeufs refusa d'aller plus loin, et on décida d'inhumer les restes de Maure et Brigide dans l'église de Nogent toute proche, d'où le nom de Nogent-les-Vierges donné à ce bourg jusqu'en 1906.

Les vitraux du choeur de l'église de Balagny relatent le martyr des Vierges et le transport de leurs restes vers Nogent-sur-Oise. Ces vitraux furent réalisés par M.Roussel à Beauvais en 1876, et offerts par Frédéric Poiret, le patron des filatures de Saint-Epin.

 

les saintes assassinées

 

Les vierges furent canonisées en 1185 par le pape Urbain III, et des reliques furent obtenues par Balagny et conservées dans des coffres placés dans la Chapelle des Vierges, construite au XIIIème siècle au milieu du parc du château de Balagny. Depuis cette époque, les deux châsses sont exposées dans le transept droit de l'église de Balagny.

En 1637, alors que la peste sévissait à Beauvais, les fidèles de la paroisse Saint-André se rendirent en procession à la chapelle des Vierges de Balagny.

Depuis le Moyen-Âge jusqu'en 1908, des processions qui rassemblaient jusqu'à 3 000 pélerins chaque année, notamment à l'Ascension. Le 6 avril 1909, M.Désiré Nicole, Maire de Balagny, décida par un arrêté municipal d'interdire les processions "considérant que les processions sont de nature à semer la division dans la commune et à produire des conflits sur la voie publique".

 

Depuis un siècle, la Fontaine des Vierges, oubliée et dégradée était menacée de disparaître. Mais certains s'en sont émus. Les Amis du Patrimoine et la Municipalité ont choisi de redonner à ce lieu historique toute sa place, cette légende étant le mythe fondateur du village.

"La Fontaine des Vierges" fut restaurée et son inauguration eut lieu le 27 mai 2006.

P1010996

 

 

 

Vous trouverez la Fontaine des Vierges en haut de l'allée des Vierges à Balagny.

 

Posté par APBalagny à 15:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 avril 2013

Autour de Balagny - L'église Saint-Denis de Foulangues

Aller à Foulangues, c'est 3,5km à partir de Balagny. En voiture, ce n'est que 5 min de route. Mais vous pouvez y aller à pied, ce qui donne l'occasion de traverser les champs qui dominent la vallée du Thérain, pendant 50 min.

 

P1010988

Saint-Lucien de Beauvais possédait autrefois un fief nommé Fullengis au Xe siècle. 

Depuis 1119, Foulangues est cité dans des archives, dont le témoignage de Eudes de Fullengis à propos des donations passées entre le comte de Clermont et les religieux de Saint-Leu.

L'abbaye Saint Lucien appliquait la haute justice sur ces terres.

 

L'église Saint-Denis de Foulangues est un des édifices les plus remarquables de l'Oise, malgré sa petite taille. Son originalité repose en grande partie sur son clocher octogonal. L'essentiel de sa construction remonte aux années 1140, même si certaines parties des murs portent les traces d'une origine plus lointaine : petites fenêtres sur le haut de la nef aujourd'hui bouchées et une ancienne porte d'accès aux combles à la base du clocher.

Les chapiteaux sont décorés d'ensemble végétaux très fins. On y rencontre quelques masques.

Il est très probable que l'église Saint-Denis de Foulangues partage un même architecte et/ou un même sculpteur avec les églises de Cambronne-les-Clermont, Bury et Saint-Vaast-les-Mello.

C'est seulement au XIIIe siècle que la petite chapelle est ajoutée à la construction. On retrouve sa haute toiture en pierre à Montataire, Saint-Vaast-les-Mello et Rousseloy. 

Alors, si l'envie vous prend, n'hésitez pas à aller observer ce monument presque en équilibre sur le vallon du rû du Cires, un affluent du Thérain, au coeur de ce petit village plein de couleurs au printemps ! 

P1010991

 

 

Posté par APBalagny à 17:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


24 avril 2013

Evénements - Sorties en 2013

Sortie de printemps, 23 mai 2013 dans le Beauvaisis :

Cette sortie très variée sera guidée par Mr Jean CARTIER, président du CRECB, spécialiste des poteries du Beauvaisis, qui nous fera découvir notamment :

- Des façades décorées de carrelages à Auneuil, Labosse, Le Vaumain ;

- Au Coudray-St Germer le reliquaire du 10ème siècle de St Babolin, c'est le "saint météo", reliquaire connu dans le monde entier !

- L'abbaye de St Germer-de-Fly, avec sa fameuse "Ste Chapelle" ;

- Le Musée de la Poterie, à La Chapelle-aux-Pots ;

- Retour par Savignies, pays de potiers.

Un repas sera prévu dans un restaurant à St Germer.

20€ pour les adhérents

35€ pour un non adhérent

Inscriptions avant le 10 mai.

 

Sortie d'automne à l'usine 26 Le Roy à Saint Fargeau-Ponthierry et au château dde Champs, le 28 septembre 2013 :

Le samedi matin, nous aurons une visite guidée de l'ancienne usine Leroy, à St Fargeau-Ponthierry, près de Melun. Cette usine de papiers peints qui possédait une roue d'impression à 26 couleurs (contre 24 à la Société Française des Papiers Peints de Balagny), a été restaurée récemment et reconvertie pour une partie des bâtiments en musée du papier peints, inaugurée en juin 2011.

 

Puis nous remonterons par la Francilienne jusqu'à Champs-sur-Marne où nous déjeunerons dans un restaurant.

L'après-midi nous visiterons le Château de Champs-sur-Marne dont la décoration intérieure récemment restaurée est de style Régence et Louis XV : remarquable ensemble de boiseries peintes dans un salon chinois. Le château est situé au milieu de beaux parterres à la française.

 

Visite du Château d'Ecouen, le 16 novembre 2013 :

Ce samedi après-midi du 16 novembre, nous pourrons bénéficier d'une visite guidée du "Musée de la Renaissance" au sein du Château, suivie, pour ceux qui le désirent, d'une exposition temporaire sur "la musique Renaissance".

 

Inscriptions auprès de :

Marie-Françoise VERHOESTRAETE,

5 rue Desnosse Mathieu,

60250 Balagny sur Thérain.

06 73 47 10 83

 

Posté par APBalagny à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 mai 2013

Portrait de Balanéen - Louis-Frédéric POIRET

Filatures St Epin - Frédéric Louis POIRET (fondateur usine 1856)

Louis Frédéric Poiret, né en 1813, achète l'usine des textiles située au-delà de la gare et du passage à niveau, à Monsieur Lefèvre le 1er mars 1856. Il apporte de nouveaux moyens et de nouvelles techniques qui vont révolutionner le fonctionnement et la production de cette usine moderne à Balagny.
 
Avec sa famille, il habite à proximité de l'usine. Une nouvelle société est née : "PFN" : Poiret Frères et Neveu. Son siège social est à Paris, 40 rue Saint Denis ; les entrepôts Boulevard Blanqui, et l'usine principale à Balagny.
 
Cette usine s'agrandira constamment au cours de la seconde moitié du siècle sous l'impulsion de Louis-Frédéric Poiret. La guerre de 1870/1871 n'affectera pas ce développement.

 

Le bâtiment principal est doublé en 1865/1866. Une usine à gaz est construite pour l'éclairage des ateliers et une nouvelle machine à vapeur CORLISS de 750Cv vient vers 1870/1875 apporter la force motrice indispensable au fonctionnement des nouvelles machines installées sur plusieurs étages.

 

 

 

Filatures St Epin - Le Pavillon   

Filatures St Epin - Sortie des ouvriers 5

 

Pendant les années 1876-1881, l'usine et ses abords ont subi quelques transformations : 

- Le pont sur le Thérain en 1876 qui permet aux ouvriers de sortir vers les cités de Saint Epin.

- En 1879, Louis François Poiret achète deux bâtiments de l'exposition universelle de Paris qui s'est tenue en 1878. Le premier : les "douanes", pour loger le personnel. Le second : un bâtiment "bureaux et magasins" dans l'usine.

- En 1881, construction de bâtiments pour le transfert, et la modernisation de la teinturerie (auparavant en région parisienne), d'un atelier de blanchiment, d'un atelier de tissage et d'une bonneterie circulaire. Ces équipements permettant de développer et de différencier la production en aval.

 

 

Filatures St Epin - Peignage

 

 

En 1885, Louis-Frédéric Poiret se retire de l'entreprise à l'âge de 72 ans. Il décède en 1891. 

 

(Suite en juin de l'histoire familliale et industrielle des filatures de Saint Epin)

08 mai 2013

Un bout de Balagny - Les sources

Nous pensons que les cinq sources issues, à mi-hauteur, des collines au sud-ouest du village ont été une des causes principales de l'implantation de Balagny : témoins notamment la légende des Vierges liée à la fontaine, et la citerne à eau découverte sous l'église.

Le Plan d'Intendance de 1778 a bien noté ces sources, sauf celle de la Colline qui ne coulait pas en surface. Ce sont successivement la Tierraine, la Morée, la Colline, la Quivrue et la Fontaine des Vierges.

 

Ces sources, et des puits dans le village ont permis d'alimenter en eau les habitants et les quatre lavoirs couverts qui ont été utilisés jusqu'en 1935 :

- lavoir de la Tierraine, près de la source.

- lavoir de la Rue Verte, situé au 5 rue du Marais (sur la Tierraine).

- lavoir de la Colline, près du n°307 de cette rue.

- lavoir de la Quivrue, à l'entrée de la Rue Bel-Air.

 

Mais ce n'est qu'en 1935 que les maisons de Balagny ont été reliées à un réseau d'eau courante municipale provenant de trois sources du village (Tierraine, Morée et Colline) qui a fonctionné jusqu'en 1970, date de la liaison avec Mouy (Lyonnaise des Eaux).

En 1961, les bornes fontaines publiques ont été supprimées et en 1963, la Mairie a vendu et démoli les deux derniers lavoirs (Tierraine et Quivrue).

Posté par APBalagny à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 mai 2013

Autour de Balagny - Eglises de l'Oise

Grâce à la richesse du sol de la région, des ressources en bois et en pierre calcaire, le canton de Neuilly-en-Thelle a vu pousser sur ses terres et depuis le Moyen-Âge, une multitude d'édifices religieux.

Nous en connaissons tous une ou deux, mais savez-vous où découvrir celles que vous n'avez encore jamais remarquées ?

Voici ci-dessous un tableau regroupant les églises du canton, et renseignant sur leur date d'origine et leurs points d'intérêt (cliquez dessus pour l'agrandir).

tableau construction églises canton Neuilly en Thelle

 

L'église Saint-Jean-Baptiste de Crouy-en-Thelle

Largement reconstruite au XVIème siècle, l'église de Crouy-en-Thelle a tout de même conservé ses voûtes d'ogives datant du XIIème siècle. 

Eglise Crouy en Thelle

 

L'église Saint-Martin de Cires-les-Mello.

Le choeur et le transept sont les parties les plus anciennes de l'édifice. Leur construction remonte aux années 1170.

Eglise Cires les Mello

 

L'église Saint-Georges de Ully-Saint-Georges.

Le bas-côté sud du choeur est couvert de voûtes d'ogives antérieures au XIIème siècle. Le clocher quant à lui date de la fin du XIIème siècle.

Eglise Ully St Georges

 

 

Ces quelques photos vous donneront sans doute envie d'aller visiter ces remarquables édifices ou de les remarquer lors de votre passage dans les villages. Au-delà de l'édifice religieux, les églises sont de belles prouesses architecturales portant en elles les traces du passé de l'humanité. 

"[Rappelons que chacun de ces édifices] a valeur de mémoire et, comme tel, mérite notre attention et notre respect."

 

Par Dominique Vermand in "Eglises de l'Oise".

Posté par APBalagny à 19:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 mai 2013

Evénements - Sorties APB de 1999 à 2006

Depuis la création de l'association des Amis du Patrimoine de Balagny, les sorties sont le moyen de découvrir, se réunir, s'amuser, rencontrer et partager.

Qu'elles aient lieu dans notre jolie région de Picardie ou qu'elles soient plus éloignées, ces sorties sont proposées à tous.

Aujourd'hui, pour vous les remémorer ou bien vous donner une idée du type de sorties organisées, un petit récapitulatif des journées organisées entre 1999 et 2006 !

 

6 mars 1999 : Le petit musée créé à Louvres au delà de Chantilly pour garder in situ maints objets découverts lors de fouilles archéologiques conduites par une association locale dont Charles Huet.

26 septembre 1999 : Journée dans la Vallée de l'Automne et ses clochers.

27 novembre 1999 : Visite du musée des Antiquités nationales à Saint Germain en Laye.

17 mars 2001 : Visite de la Basilique de Saint Denis, nécropole des rois de France, guidée par Charles Huet.

 

basilique-saint-denis_1303832890

 

 

9 juin 2001 : Journée autour de Beauvais : prieuré Saint Arnoult et la Maladrerie Saint Lazare.

4 mai 2002 : Visite de la Grange Dîmière de Vollerand, avec Charles Huet.

8 juin 2002 : Visite de Gerberoy. http://www.gerberoy.info/

26 octobre 2002 : Site romain en forêt d'Halatte, musée archéologique et arènes de Senlis, guidé par Marc Durand.

4 octobre 2003 : Visite d'Ully-Saint-Georges et Foulangues, guidé par Dominique Vermand.

27 mars 2004 : Visite de Saint Leu d'Esserent, abbatiale et restes du prieuré.

16 octobre 2004 : Journée à Mello et Cires-les-Mello, guidé par Daniel Lacroix.

14 mai 2005 : Visite du Pavillon de Manse (ancien système hydraulique des jardins du château de Chantilly) et du Potager des Princes (reconstitution d'un jardin façon 17ème et 18ème siècles).

 

1_tourisme-le-potager-des-princes-60500-chantilly-parcs-floral-et-botanique

Pavillon de Manse

 

 

14 mai 2006 : Journée autour de Blangy-sur-Bresle : château de Rambures et musée de verrerie.

 

N'hésitez pas à poster un commentaire, un souvenir d'une de ces journées, une préférence...

Posté par APBalagny à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,